Les basilics

Le basilic exotique, tropical, romain, commun ou encore basilic aux sauces ou grand basilic est une plante aromatique dont le nom latin est Ocimum basilicum ; il appartient à la très fameuse famille des Lamiaceae comme le thym, le romarin ou les lavandes. Il est originaire du sud de l’Asie ou d’Afrique centrale. De nos jours, il est cultivé dans le monde entier. Il existe différentes espèces de basilic et différentes variétés dont une est utilisée en aromathérapie, plus spécifiquement, en olfactothérapie ; c’est le basilic sacré ou Tulsi dont le nom latin est Ocimum sanctum.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Print Friendly
  • LinkedIn
  • Tumblr

Rejoignez-nous, rejoignez SalviaMédica, la formation en phytothérapie et en aromathérapie, en ligne et en libre service !

Grâce un abonnement annuel de 15 euros vous avez accès à de nombreuses vidéos gratuites et payantes !

Prenez soin de vous, efficacement, agréablement et naturellement, grâce à SalviaMédica !

Cliquez sur les textes en bleu pour suivre les liens !

 

Le basilic à travers les siècles

Dans l’Antiquité, il était considéré comme une plante digne des rois et était désigné « d’herbe royale ». Au Moyen Age, en Europe, il faisait partie des plantes utilisées par les sorcières. Dans le langage des fleurs, il exprime la haine d’où l’expression « semer le basilic » qui signifie « semer la discorde ». Le basilic est aussi un animal légendaire, un reptile dont le regard est mortel. On retrouve d’ailleurs cette bête dans le tome 2 « La chambre des secrets » de la saga d’Harry Potter. De nos jours, le basilic, pistou ou du pesto, comme le surnomment les provençaux, est un ingrédient culinaire incontournable de la cuisine méridionale.

L’huile essentielle de basilic exotique

Les parties aériennes d’Ocimum basilicum variété basilicum sont distillées pour obtenir de l’huile essentielle qui a une composition biochimique très simple. Elle contient environ 90% d’éthers dont un phénol méthyl éther qui est le chavicol méthyl éther désigné par le terme « d’estragol ». Elle contient, aussi, environ 1% de monoterpènes, de monoterpénols, de sesquiterpènes, d’aldéhydes terpéniques, d’oxydes, de cétones et de phénols dont de l’eugénol dont on sent, légèrement, la présence.

Une antispasmodique

Cette forte teneur en éthers va lui conférer une puissante activité parasympatholytique, antispasmodique, ce qui signifie qu’elle va détendre les muscles lisses présents dans nos viscères, gouvernés par le système nerveux autonome. Elle sera, donc, très utile pour toutes les personnes qui ont des digestions difficiles, qui éprouvent des douleurs au moment de la digestion. Mettez, environ 2 ml d’huile végétale dans le creux de votre main, ajoutez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique, mélangez et massez-vous le ventre en manière circulaire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, après chaque repas, pendant une dizaine de jours.

 

Une antalgique puissante… entre autres

Cette huile essentielle est une antalgique puissante et une relaxante, une « anti-stress ». Elle sera donc l’huile essentielle de tous les spasmes douloureux, par application locale. Elle possède aussi des propriétés anti-allergiques, anti-infectieuses et décongestionnantes.

Toutefois elle sera déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de moins de 12 ans. Etant légèrement irritante pour la peau, il est nécessaire de la diluée dans un corps gras avant application sur la peau.

 

Le basilic sacré

Le basilic sacré appelé « tulsi » dont le nom latin est l’Ocimum sanctum ou Ocimum tenuifolium est consommé régulièrement en Inde. Il entre dans de nombreuses médications de la médecine ayurvédique car, en sanskrit, « tulsi » signifie « incomparable ». Il symbolise la communication avec l’au-delà ; il possède, donc, une connotation très spirituelle. L’huile essentielle de basilic sacré contient environ 50% d’eugénol, un phénol présent dans le clou de giroflier, et 45% de sesquiterpènes. Elle est une puissante anti-infectieuse douée de vertus anti-allergique, anti-inflammatoire et antalgique.

 

Des plantes du voyage !

Qu’il soit exotique ou sacré, le basilic invite au voyage. L’un nous emmène dans le sud de la France, l’autre dans les recoins mystérieux de l’Inde chamanique. Elles sont toutes les deux de grandes équilibrantes du système nerveux central et permettent aux hommes de verbaliser leurs émotions.

Je vous adresse toute ma chaleureuse bienveillance et vous dis, cher(e)s ami(e)s des plantes, à très bientôt !

Dr Pascale Gélis Imbert L’Actu au naturel

 

4 Commentaires

  1. Faure
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour, le méthyl chavicol contenu dans le basilic exotique et l’estragon serait carcinogène sur les cellules du foie chez les rongeurs ! Qu en pensez vous ?

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Laurence, excellente question ! Effectivement l’estragol “isolé”, et il me semble de synthèse, serait hépatotoxique toutefois les HE d’estragon et de basilic exotique qui en contiennent ne sont pas carcinogènes aux doses recommandées.
      Je vous souhaite une excellente journée.
      Pascale GI

      Réponse
  2. Yvette PECORI
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Hello Pascale,

    Comment utiliser le Basilic Sacré stp. Même chose que l’exotique ?
    Huile végétale + 2 gouttes HE Basilic sacré ?
    Massages Thymus, plexus solaire, …?
    Olfactothérapie également ?

    J’ai eu du retard dans mon courrier, j’espère que tu me pardonneras.
    Bisous

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Yvette, effectivement en massage, en regard de l’organe concerné, toujours dilué dans une huile végétale, et en olfactothérapie.
      Je te souhaite une agréable journée Yvette. Bises
      Pascale GI

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Print Friendly
  • LinkedIn
  • Tumblr

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement nos conseils et informations.

 

A votre inscription, vous recevrez Gratuitement mon livret :
"Mes huiles essentielles en voyage"

L'Actu au naturel !

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'information afin de recevoir, régulièrement, des informations, des soins, des anecdotes sur les plantes médicinales et les huiles essentielles !

En plus vous recevrez Gratuitement mon livret "Mes huiles essentielles en voyage"

Votre inscription est confirmée, merci !

Pin It on Pinterest

Share This