Sans oublier nos émotions !

En cette période d’incertitude et d’isolement, il est normal d’éprouver toute une palette d’émotions qui se décline de la peur à l’angoisse en passant par de véritables « coups de blues ». L’infection virale est très médiatisée et les professionnels de santé sont focalisés sur la bataille contre le virus ce qui est normal. Dans ce contexte, il est important, aussi, de soutenir le système nerveux central. Car en médecine naturelle et, désormais, en médecine conventionnelle grâce à la médecine intégrative, le corps et l’esprit ne sont plus séparés. Ils sont appréhendés comme une entité globale et unique.

Remarque : cliquez sur les mots en bleu pour voir les liens. Pendant cette période de confinement, les vidéos de ma plateforme de formation en ligne “SalviaMédica” sont à 6 euros au lieu de 8. 

 

Une immunité forte

De plus en plus d’études scientifiques en neuro- psycho- endocrino- immunologie mettent en évidence un impact direct et puissant du stress, des peurs et des angoisses sur le système immunitaire qu’ils dépriment. La lutte contre le coronavirus passe, aussi, par une immunité forte afin que notre corps se défende, seul, contre ce microbe. Il devient, donc, impératif d’apaiser, simplement et efficacement, nos émotions, nos coups de blues, de cafard ou de déprime grâce aux huiles essentielles et aux plantes.

La diffusion aromatique

La diffusion d’huiles essentielles dont la fragrance stimule ou apaise notre système limbique, siège de nos émotions, est le geste le plus simple. L’huile essentielle, tout indiquée, pendant cette période particulière, est très certainement celle de ravintsara (Cinnamomum camphora) connue pour son pouvoir antiviral puissant et moins connue pour sa nature « positivante ». Elle soutient celui qui doute. Elle permet de retrouver, au plus profond de soi, la capacité de lutter contre toutes les adversités, visibles et invisibles. Avec davantage de légèreté, pour permettre de s’évader psychologiquement du confinement, l’huile essentielle d’ylang-ylang (Cananga odorata) invitera au rêve et au voyage. Elle permettra une véritable décontraction du corps et de l’esprit qu’elle revitalisera.

Des plantes anxiolytiques et apaisantes

Parfois menaçante, la nature reste notre alliée et notre amie que l’on se doit de respecter. Elle nous offre de magnifiques plantes aux vertus anxiolytiques. Contrairement aux médicaments de synthèse dont les effets secondaires sont non négligeables parfois même invalidants, les plantes peuvent être prises efficacement et en toute sécurité. Les deux plantes anxiolytiques les plus connues sont la passiflore (Passiflora incarnata) et la valériane (Valériana officinalis) qui ne convient pas à tous les tempéraments. La mélisse (Melissa officinalis) et la marjolaine (Origanum majorana) rééquilibrent le système nerveux central. Elles ont des activités douces et profondes à nulles autres pareilles.

Comment les prendre ? 

La passiflore et la valériane seront prises sous forme d’infusion ou de poudre de plantes, de totum, en gélules. En phytothérapie, le totum n’est pas la plante entière pulvérisée. Il désigne la partie de la plante qui peut être la fleur, la feuille, l’écorce ou la racine qui contient les biomolécules actives. Contrairement à un extrait, le totum utilise la synergie de toutes les familles biochimiques. Et, comme on le voit dans les publications scientifiques c’est souvent ce totum qui donne les meilleurs résultats thérapeutiques. Tandis que la mélisse et la marjolaine, étant des plantes aromatiques, pourront être prises avec succès sous forme d’infusions, de poudre de plante en gélules ou d’extraits hydroalcooliques. Leurs huiles essentielles auront aussi une belle activité.

Prenez bien soin de vous !

La nature nous offre des moyens simples pour prendre soin de nous. Elle nous donne le meilleur d’elle-même, le meilleur d’un point de vue moléculaire mais aussi très certainement énergétique. Car n’oublions pas que toutes les biomolécules synthétisées par la plante le sont grâce à l’énergie solaire lors de la photosynthèse. Elles sont donc solaires !

Chers amis je vous dis à très bientôt car ces liens « végétaux » sont importants pour moi et je l’espère pour vous. Prenez bien soin de vous et passer une agréable journée, confiné !

Dr Pascale Gélis Imbert – Ma formation en ligne “SalviaMédica”

2 Commentaires

  1. Tatin Christine
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Solaires…? ça me rappelle quelqu’un…

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Tu te connais bien ;-).
      Bises
      Pascale GI

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Print Friendly
  • LinkedIn
  • Tumblr

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement nos conseils et informations.

 

A votre inscription, vous recevrez Gratuitement mon livret :
"Mes huiles essentielles en voyage"

L'Actu au naturel !

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'information afin de recevoir, régulièrement, des informations, des soins, des anecdotes sur les plantes médicinales et les huiles essentielles !

En plus vous recevrez Gratuitement mon livret "Mes huiles essentielles en voyage"

Votre inscription est confirmée, merci !

Pin It on Pinterest

Share This