L’huile essentielle de ciste ladanifère

En aromathérapie, les trois huiles essentielles issues de gomme-résines sont celles d’encens, de myrrhe et de ciste ladanifère. Elles possèdent, toutes les trois, des propriétés pharmacologiques hors du commun que nous allons découvrir ensemble. Elles sont aussi dotées de pouvoirs spirituels qui permettent l’élévation de l’âme ; dans cet esprit, elles participent à de nombreux rites religieux. Le ciste ladanifère dont le nom latin est Cistus ladaniferus appartient à la famille de Cistaceae.

Remarque : cliquez sur les mots en bleu pour accéder aux liens. J’ai commencé ma formation en phytothérapie et en aromathérapie, en ligne, “SalviaMédica” en vous faisant découvrir le système nerveux et toutes les plantes et les huiles essentielles qui le soutiennent efficacement. Ce choix n’était pas un hasard puisque le système nerveux fait partie du fameux terrain et qu’il est donc indispensable d’en tenir compte dans l’approche globale du soin. Cependant, je ne me doutais pas que connaître ces produits naturels allait s’avérer particulièrement important en cette période très anxiogène.

 

Rejoignez-nous ! Grâce un abonnement annuel de 15 euros vous avez accès à de nombreuses vidéos gratuites,

celles payantes sont proposées entre 5 et 7 euros au lieu de 8 !

 

Le ladanum

Le ciste ladanifère ou ciste à gomme est caractérisé par des pétales blancs ponctués de rouge et des feuilles légèrement collantes car elles produisent une gomme appelée labdanum. Ne la confondez surtout pas avec “le laudanum”, une teinture à base d’opium, créé par Paracelse au XVIème siècle et utilisé comme antalgique. Au XIX siècle, Charles Baudelaire, Théophile Gautier, Alexandre Legrand et Eugène Delacroix étaient connus pour être de grands consommateurs de laudanum. Les feuilles du « ciste porte-labdanum » furent longtemps récoltées en faisant passer, parmi ces arbustes, des troupeaux de brebis ou de chèvres car elles se collaient à leurs poils.

L’huile essentielle de ciste ladanifère au scanner !

L’huile essentielle de ciste a une composition biochimique très variée. Elle contient principalement des monoterpènes jusqu’à 50% dont de l’alpha pinène, environ 10% de monoterpénols et de cétones, 6% de sesquiterpénols, 5% de sesquiterpènes et d’esters, 2% d’aldéhydes terpéniques, 1% de phénols dont de l’eugénol et des traces de diterpénols. Ce mélange biochimique va lui conférer de belles propriétés thérapeutiques dont certaines sont très spécifiques.

Les propriétés de l’huile essentielle de ciste ladanifère 

L’huile essentielle de ciste ladanifère est une grande coagulante à utiliser pure, sur la plaie, dès que vous vous coupez. Une goutte suffit ! Elle désinfectera grâce à la présence de monoterpénols et de phénols. Cette huile essentielle étant aussi une grande cicatrisante, elle sera utilisée pour toutes les plaies importantes comme les escarres, les ulcères, les crevasses…

Elle est aussi anti-rides, pensez à son hydrolat, en application quotidienne, qui est une pure merveille quand il est de bonne qualité. https://www.lessenteursduclaut.fr/

Des propriétés spécifiques !

L’huile essentielle de ciste ladanifère est immuno-modulante ce qui signifie qu’elle va apaiser, moduler le système immunitaire quand il a tendance à s’emballer notamment en cas d’allergies ou de maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde ou la sclérose en plaque. Elle est aussi anti-dégénérative, desclérosante et immunostimulante vis-à-vis des infections virales. Elle sera utilisée en cas de maladies dégénératives comme l’arthrose, de troubles artério-veineux…

Une huile essentielle réconfortante !

La fragrance de l’huile essentielle de ciste ladanifère est chaude, balsamique, réconfortante, envoutante comme toutes celles des gommes-résines. Elle permet un véritable détachement vis-à-vis des choses matérielles et du regard des autres. Comme vous l’aurez compris, l’huile essentielle de ciste ladanifère tient une place très particulière dans une aromathèque. Elle répare et apaise le corps et l’esprit sous emprises !

Je vous souhaite une agréable journée et vous adresse toute ma chaleureuse bienveillance ! A très bientôt, prenez bien soin de vous et de vos proches, naturellement !

Dr Pascale Gélis ImbertMa formation en ligne “SalviaMédica”

 

4 Commentaires

  1. Morlat
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Pouvez-vous préciser, très pratiquement et dans le temps, l’utilisation de cette huile essentielle (seule ou associée?) à la suite d’une plaie linéaire récente post-opératoire (prise de greffon cutané)? En vous remerçiant par avance. Bien cordialement. Claude Morlat

    Réponse
    • Pascale Chevaucherie
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Pascale et merci pour vos conseils et informations. Je suis vos publications depuis fort longtemps et j’en apprends toujours ! Je souhaiterai un conseil pour Maman qui a un eczéma prurigineux, sec sur une jambe qui ne cesse de prendre de l’ampleur. L’HE de Lavande n’a pas donné de résultat. Est ce que vous pensez que la cyste associée au Pin sylvestre (pour ses vertus Cortisone like} pourrait être bénéfique ?
      Je vous remercie par avance pour vos conseils.
      Bien cordialement

      Réponse
      • Pascale Gélis Imbert
        • Facebook
        • Twitter
        • Pinterest
        • Print Friendly
        • LinkedIn
        • Tumblr
        • Facebook
        • Twitter
        • Pinterest
        • Print Friendly
        • LinkedIn
        • Tumblr

        Bonjour Pascale, il lui faut un traitement avec des plantes par voie orale : bardane, pensée sauvage, matricaire, vigne rouge et mélisse. Et par voie locale un mélange aromatique : lavande officinale, camomille romaine, encens et katafray à environ 15% dans de l’HV d’argan ou de calophylle inophyle.
        Je vous souhaite une agréable journée ainsi qu’à votre maman.
        Pascale GI

        Réponse
  2. Pascale Gélis Imbert
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour Claude, je viens de découvrir votre question. Pour un greffon, quand la plaie est bien refermée je vous conseillerai davantage l’huile essentielle d’hélichryse italienne. Vous mettez une goutte d’HE d’hélichryse et une goute d’HE de lavande officinale dans environ 3 ml d’huile végétale de calophylle inophyle ou d’argan. Vous l’appliquez, 3 fois par jour, sur la cicatrice, en massant pendant 1 à 2 minutes pendant 10 à 15 jours. Belle journée. A bientôt Claude

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Print Friendly
  • LinkedIn
  • Tumblr

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement nos conseils et informations.

 

A votre inscription, vous recevrez Gratuitement mon livret :
"Mes huiles essentielles en voyage"

L'Actu au naturel !

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'information afin de recevoir, régulièrement, des informations, des soins, des anecdotes sur les plantes médicinales et les huiles essentielles !

En plus vous recevrez Gratuitement mon livret "Mes huiles essentielles en voyage"

Votre inscription est confirmée, merci !

Pin It on Pinterest

Share This