La divine huile essentielle d’encens !

Les plantes aromatiques et leurs essences ont, toujours, été utilisées pour leurs propriétés médicinales mais aussi pour leurs fragrances. Les odeurs et les parfums ont sur l’homme un pouvoir presque magique. Même si leur usage est, de nos jours, davantage profane, c’est principalement lors de rites religieux qu’ils étaient employés ; leur évanescence, touche notre inconscient et donne à ces effluves une symbolique sacrée.

Une huile essentielle sublime

Car les molécules volatiles et odoriférantes agissent directement sur notre système limbique, siège de nos émotions. Elles entrent en résonnance avec les couches profondes de notre « moi » et effleurent le cortège de nos souvenirs. Sans avoir de véritables notions scientifiques, les anciens faisaient appel à ce tropisme afin d’élever leurs âmes vers le royaume des Dieux. L’encens est l’huile essentielle de l’Unité du corps et de l’esprit, des hommes et des divinités. Il évoque la notion de souffrance, de délivrance, de mort, puis de résurrection et de vie. Son odeur ouvre, en nous, des espaces créant un état d’intériorité tranquille et apaisé. Il augmente l’amplitude respiratoire et en diminue le rythme, c’est l’huile essentielle de la méditation. Ce besoin universel de s’élever, de s’ouvrir à une autre dimension, permet à tout homme d’oublier sa triste condition humaine, d’imaginer une autre vie faite d’Amour et d’Harmonie et de croire en la vie éternelle.

Une huile essentielle anti-dégénérative

L’encens, l’oliban, d’Ethiopie ou de Somalie, dont le nom latin est Boswellia carterii appartient à la famille des Burseraceae. Lorsqu’on incise l’écorce de cet arbre, une résine ou plus exactement une gomme-résine, en exsude et permet à l’arbre de se panser. L’huile essentielle obtenue après distillation par entrainement à la vapeur d’eau de cet exsudat est très riche en monoterpènes. Elle contient aussi des sesquiterpènes et de faibles teneurs en sesquiterpénols et monoterpénols. Comme toutes les gommes-résines, l’huile essentielle d’encens est anti-dégénérative. Elle empêche l’altération des tissus due à l’âge, notamment en cas d’arthrose, ou due à des maladies auto-immunes.

 

Soin : Appliquez 1 goutte d’huile essentielle d’encens dans le creux du coude, matin et soir, en changeant régulièrement de bras, pendant 3 semaines. À renouveler tous les 2 à 3 mois.

 

Elle empêche, aussi, leur sclérose, leur durcissement, tout en permettant leur régénération. C’est pour cela qu’elle est conseillée, diluée dans de l’argile ou du miel de thym, pour cicatriser les plaies, même les plus profondes. Des études ont prouvé son efficacité lors de son application, sur des plaies de lit ou des escarres. N’oublions pas que l’encens exsude de l’arbre pour le panser. Il nous rappelle la, très controversée mais passionnante, Théorie des signatures de Paracelse. Car il va aussi panser nos plaies physiques et morales.

Une huile essentielle anti-tumorale

L’huile essentielle d’encens est une grande harmonisante du système nerveux, une retructurante profonde qui agit au niveau physique, physiologique, hormonal, immunitaire et psycho-émotionnel.

Les résultats scientifiques laisseraient à penser que cette merveilleuse huile essentielle est anti-cancéreuse plus précisément anti-tumorale. Comme c’est une huile essentielle très sûre, sans effet secondaire, je la conseillerai donc aux patients qui souffrent d’un cancer :

 

Soin : appliquez, 1 à 2 gouttes d’huile essentielle d’encens, diluée dans un peu d’huile végétale de noyaux d’abricot ou autre, matin et soir, en massant délicatement, en regard de la tumeur pendant 3 semaines. À renouveler tous les 2 à 3 mois.

 

Si elle ne la fait pas disparaitre elle aura au moins le mérite de soutenir votre terrain, vos systèmes nerveux, immunitaire et hormonal. Elle agit, d’ailleurs, sur le 7ème chakras situé au sommet du crâne, le chakra couronne qui est orienté verticalement vers le haut. Il gouverne le cerveau et les systèmes physiques majeurs. Ce chakra est la source principale de l’énergie universelle qui alimente vos systèmes biologique et corporel. Curieusement, les maladies associées à ce chakra sont les désordres génétiques, les maladies du cerveau, de la peau et des os, les tumeurs et les cancers. Quand la spiritualité ancestrale rejoint la science quoi de plus beau et de plus rassurant !

Avec légèreté !

Pour finir sur une note plus légère, la fragrance de l’huile essentielle d’encens est boisée, chaude, balsamique. Elle entre dans la composition de différents parfums comme Loulou de Cacharel, Shalimar de Guerlain ou Coco de Chanel. En parfumerie l’encens sert de fixateur de parfum. L’huile essentielle d’encens est, vraiment, une merveille de la nature !

Pascale Gélis Imbert

Docteur en pharmacie

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement nos conseils et informations

L'Actu au naturel !

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'information afin de recevoir, régulièrement, des informations, des soins, des anecdotes sur les plantes médicinales et les huiles essentielles !

Votre inscription est confirmée, merci !

Pin It on Pinterest

Share This