L’huile essentielle d’origan

L’origan compact est une plante aromatique qui pousse, notamment, dans le sud de la France car elle aime les sols calcaires, le soleil et la chaleur. Dans les jardins, avant sa floraison, elle est souvent confondue, avec sa cousine, la marjolaine des jardins dont le nom latin est Origanum majorana qui est une grande équilibrante du système nerveux. Leurs huiles essentielles (HE) possèdent des pouvoirs anti-infectieux intéressants et elles sont couramment utilisées en aromathérapie. Toutefois, l’HE d’origan possède des effets secondaires qu’il faut connaitre avant de l’utiliser.

 

Rejoignez-nous, rejoignez SalviaMédica, la formation en phytothérapie et en aromathérapie, en ligne et en libre service !

Grâce un abonnement annuel de 15 euros vous avez accès à de nombreuses vidéos gratuites et payantes !

Prenez soin de vous, efficacement, agréablement et naturellement, grâce à SalviaMédica !

Cliquez sur le texte en bleu pour davantage d’informations !

 

La plante

L’origan compact nom latin est Origanum compactum appartient à la famille des lamiacées comme le thym, le romarin ou les lavandes. Il est originaire d’Afrique du nord. En grec ancien le mot « origanon » signifie « qui se plait sur la montagne ».

Il possède des fleurs rose-pourpres groupées en glomérule, un glomérule est un groupement de plusieurs fleurs qui peut se trouver en bout de tige comme pour l’origan ou le long de la tige comme pour la menthe aquatique, par exemple. La plante contient des polyphénols dont des flavonoïdes et des acides phénols ainsi qu’une essence.

L’huile essentielle  

L’huile essentielle d’origan compact est obtenue par distillation par entrainement à la vapeur d’eau de ses sommités fleuries. Elle contient une forte teneur en phénols dont parfois jusqu’à 60% de carvacrol et 15% de thymol mais aussi 25% de monoterpènes, 10% de monoterpénols et des traces de sesquiterpènes, d’éthers et de cétones dont du camphre. En aromathérapie, on a trois grands phénols qui sont de puissants anti-infectieux, le carvacrol, le plus puissant, présent dans les huiles essentielles d’origan et de sarriette des montagnes, le thymol présent notamment dans l’huile essentielle de thym à thymol et l’eugénol de l’huile essentielle de clou de giroflier.

Un peu d’histoire

Au XIXème siècle, le baron Joseph Lister, chirurgien britannique, énonce dans des publications et des mémoires, les principes de l’antisepsie, une opération permettant d’éliminer, momentanément, les micro-organismes. Dans ses écrits, il rend toujours hommage à Louis Pasteur, son ami, grâce auquel il comprend le phénomène bactériologique de la putréfaction des plaies. Avant une opération chirurgicale, il pulvérise, donc, une solution de phénol officinal dans l’air ambiant et en nettoie les instruments chirurgicaux pour tuer les microbes. Il diminue, ainsi, le taux de mortalité des opérés de 25 %. Fort de ces expériences, Louis Pasteur prôna, devant l’Académie nationale de médecine, l’assainissement des salles, la désinfection des instruments et le lavage des mains avant toute opération chirurgicale.

Propriétés de l’huile essentielle d’origan

L’huile essentielle d’origan contient donc beaucoup de carvacol, dont l’activité est renforcée par la présence de thymol. Elle va donc pouvoir être conseillée pour soigner de nombreuses infections bactériennes, virales, fongiques ou parasitaires. Elle sera efficace lors infections respiratoires comme la rhinopharyngite, la bronchite, lors d’infections digestives, comme les gastro-entérites, la tourista, la dysenterie, ou d’infections urinaires comme la cystite mais aussi en cas d’acné rebelle sévère. Elle est aussi est immunostimulante et tonique et aurait des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, antitumorales et bronchodilatrices.

Ses effets secondaires

Cependant comme toutes les huiles essentielles à phénols, elle est dermocaustique et hépatotoxique. Au vu de ces propriétés et de ces deux effets secondaires, je la conseillerai, par voie orale, sous la forme de gélules ou de capsules, à prendre au cours des repas, pendant un laps de temps court mais suffisant pour éliminer les microbes. En application locale, elle sera diluée à 20% dans une huile végétale. Toutefois, elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 8 ans et aux personnes qui ont un foie ou un estomac fragiles. Si le traitement doit être plus long, pensez à protéger votre foie avec du chardon marie !

Une huile essentielle indispensable !

Je vous avez parlé de cette huile essentielle dans mon article sur l’immunité. Bien qu’elle soit très intéressante, elle n’est pas toujours facile à utiliser. N’hésitez pas à acheter, dans le commerce, des spécialités qui en contiennent afin de les avoir dans votre pharmacie familiale. Prenez-en dès l’apparition des premiers symptômes comme le nez qui coule, la gorge qui gratte, apparition de fièvre, de fatigue… s’ils persistent, consultez un médecin !

Je vous adresse toute ma chaleureuse bienveillance et vous dis, cher(e)s ami(e)s des plantes, à très bientôt !

Dr Pascale Gélis Imbert L’Actu au naturel

 

13 Commentaires

  1. Bernadette
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour Pascale,

    Sauf erreur de ma part, je pense que la photo que tu as mise sur l’origan est une photo d’origan vulgaire et non d’origan compact.
    L’origan compact reste plus “compact”, donc, plus proche du sol, il ne présente pas de tiges dressées comme l’origan vulgaire que l’on trouve dans nos campagnes, il est plutôt un peu rampant au sol.

    Merci pour tes précieux articles

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonsoir Bernadette, j’ai de l’origan compact dans mon jardin qui est assez haut sur tige… je vais me renseigner. Merci pour l’info !
      Je vous souhaite une agréable soirée;
      Pascale GI

      Réponse
  2. Fournier
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour

    J’utilise les essences depuis plus de 20 années . Mais encore a ce jour je ne sais pas a qui me fier
    pour la garantie de la qualité des huiles
    – Quelques questions / le label HEBBD est-il suffisant ? je veux dire pour avoir l’assurance que le produit utilisé est bien issu de telle ou telle plante ( nom latin , parties utilisées , présence des principes actifs … )

    Autre question / le ravintsara ou ravensare / connue en occident depuis 20 ans environ . tres peu complexe chimiquement ,on lui attribuait un role assez généraliste .. Ce qui a fait sans doute son succés
    Or cet arbrisseau , pousse dans les ravins ( d’ou son nom ) est épuisée a MADAGASCAR depuis longtemps
    Pouvez vous me dire d’ou viennent les quantités phénoménales de Ravintsara vendues sous cette appellation ??

    Idem pour les essences exotiques , Tous les labo ne sont pas equipés d’appareils electroniques , permettant la garantie absolue des origines
    Merci d’une réponse

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Bernard, le label HEBBD est un gage de qualité des HE. Le ravintsara est différent du ravensara. Le ravintsara est cultivé à Madagascar et à Bornéo ; son HE est considérée comme une grande antivirale. Effectivement pour les petits producteurs il est difficile de fournir des chromatogrammes pourtant bon nombre d’entre eux fournissent des HE de grandes qualité. Il faut se renseigner et essayer les HE ; rien qu’à l’odeur on peut déterminer une qualité.
      Je vous souhaite une agréable journée. A bientôt Bernard.
      Pascale GI

      Réponse
  3. RAYMOND
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour
    merci pour cet article intéressant.
    J’avais acheté de l’HE d’origan il y a un moment et je ne l’ai jamais utilisée car il y avait une petite notice attachée au flacon (à l’intérieur de l’emballage donc on ne la voit pas quand on achète le flacon …), qui disait “peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. Provoque des brûlures de la peau”.
    Du coup, si on ne pouvait ni utiliser cette HE en interne ni en externe, j’en avais conclu qu’il ne fallait pas l’utiliser…J’ai toujours mon flacon intact et je n’ai pas osé l’utiliser.
    Finalement, que penser ?

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Raymond, si elle était mortelle elle ne serait pas vendue. Elle peut être utilisée par voie orale et par voie locale mais toujours diluée dans une huile végétale car effectivement elle peut brûler les muqueuses. Il ne faut pas l’ingérer pendant un laps de temps trop long car elle est toxique pour le foie et pas l’inhaler. En respectant bien certaines recommandations elle est très efficaces sur tous les micro-organismes.
      Je vous souhaite une agréable journée.
      Pascale GI

      Réponse
  4. zilien biret
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour et merci pour l’article! ah oui je confirme que c’est bel et bien une photo de vulgaris 🙂 le compact est moins rose en fleurs et même si il monte un peu il reste compact et les tiges sont moins espacées 🙂

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Merci beaucoup pour l’info. Je vais le mentionner !
      Je vous souhaite une agréable journée.
      Pascale GI

      Réponse
  5. MAUD GABRIEL
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour Pascale et merci pour cet article. Ma question concerne les propriétés bifidogènes de l’HE d’origan. Pensez-vous que l’HE d’origan soit efficace pour détruire les biofilms du Candida notamment. Je vous remercie par avant pour votre réponse.
    Bien à vous.
    Maud

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Maud, votre question est très intéressante. De nombreuses HE antimicrobiennes agissent sur les bactéries et sur les virus de multiples façons. Beaucoup d’entre elles ont un impact sur les membranes quand elles existent, sur les phénomènes d’adhésion mais aussi sur les biofilms. Cette polyvalence leur est spécifique.
      Je vous souhaite une agréable journée.
      Pascale GI

      Réponse
  6. Danielle
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr
    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest
    • Print Friendly
    • LinkedIn
    • Tumblr

    Bonjour Pascale,
    J’aimerai utiliser l’HE d’origan, pour une infection urinaire, mais étant donné qu’elle est assez agressive, pour mon oesophage ( état pré cancéreux ) je ne sais plus si je dois l’utiliser même à court terme. Par qu’elle HE pourais-je la remplacer???
    Refusant de prendre des IPP et pansements gastrique ( trop d’aluminium ) je prends de la pulpe d’aloès vera.
    Merci pour votre aide et vos précieux conseils

    Réponse
    • Pascale Gélis Imbert
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr
      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest
      • Print Friendly
      • LinkedIn
      • Tumblr

      Bonjour Danielle, il faut que vous la preniez pendant les repas. Elle ne sera pas plus agressive que l’acide chlorhydrique secrétée par l’estomac pour digérer. En cas de RGO, pensez aussi au lithotamne, sans en abuser, et à l’écorce d’orme rouge.
      Je vous souhaite une agréable journée.
      Pascale GI

      Réponse
      • Danielle
        • Facebook
        • Twitter
        • Pinterest
        • Print Friendly
        • LinkedIn
        • Tumblr
        • Facebook
        • Twitter
        • Pinterest
        • Print Friendly
        • LinkedIn
        • Tumblr

        Ah merci beaucoup Pascale

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Print Friendly
  • LinkedIn
  • Tumblr

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement nos conseils et informations.

 

A votre inscription, vous recevrez Gratuitement mon livret :
"Mes huiles essentielles en voyage"

L'Actu au naturel !

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'information afin de recevoir, régulièrement, des informations, des soins, des anecdotes sur les plantes médicinales et les huiles essentielles !

En plus vous recevrez Gratuitement mon livret "Mes huiles essentielles en voyage"

Votre inscription est confirmée, merci !

Pin It on Pinterest

Share This